De la Brasserie Coopérative de Mons à Heineken

Heineken, 2ème brasseur mondial, 1er en Europe, qui possède 115 brasseries dans le monde, est installé sur la zone industrielle de la Pilaterie dans la rue du houblon, bien nommée, à Mons-en-Barœul près de Lille. Ce sont 132 références de bière qui sortent de cette usine gigantesque qui s'étale sur 24 hectares avec une capacité de production de 3,5 millions d'hectolitres par an. Cette brasserie est la suite d'une longue tradition locale car il y avait plusieurs brasseries à Mons. Il reste cette seule brasserie qui était au départ la Brasserie de la famille Waymel devenue Brasserie Coopérative de Mons-en-Barœul, puis la Brasserie Pélican productrice des bières Pelforth. En 1972 la brasserie est rebaptisée, prenant le nom de la bière Pelforth, lancée en 1937. La Brasserie Pelforth fusionne avec de nombreuses brasseries dont la Brasserie Carlier de Coudekerque-Branche (près de Dunkerque) et devient Pelforth SA. Vers 1980, les Brasseries et Glacières d'Indochine (devenues Brasseries et Glacières Internationales) par l'intermédiaire de leur filiale Union de Brasserie prennent la majorité du capital, puis par la suite s'associe avec Heineken France pour former la Société Générale de Brasseries (SOGEBRA) qui deviendra en 1986 la Française de Brasserie (FRABRA). Jusqu'en 1987 le siège social est situé rue Delphin-Petit à Lille. En 1993 la Française de Brasserie (FRABRA) devient Brasseries Heineken avec 3 sites de production à Marseille, Schiltigheim et Mons-en-Barœul.

Autres


Les objets portant la marque de la brasserie de Mons tiennent d'un inventaire à la Prévert. 


On peut citer bien entendu des accessoires directement en rapport avec le breuvage et les lieux de consommation. Ce sont des verres, des chopes, des collerettes, des capsules et des bouteilles, des étiquettes, des sous-bocks, des tonneaux et fûts, des cageots et casiers, des décapsuleurs, des coupes-mousses mais aussi des cendriers, briquets et boîtes d'allumettes, des plaques émaillées ou en tôle, des enseignes et du matériel de café, des plateaux, des réservations de table, des jeux de cartes, piste de 421 et présentoirs divers.

On trouve aussi des blocs de livreurs ou de barmans, des fiches, des lettres à entête, des actions, des bons de livraison, des cartes commandes, des bons de réduction et des publicités diverses. 



Mais aussi des objets vraiment publicitaires comme des pin's, des porte-clefs, des casquettes, des visières, des chapeaux en papier, des maillots, des coupe-vent, des sacs, des cadres, des affiches, des enseignes ... 

Ajoutons encore à cette liste qui semble infinie des miniatures (voitures, cyclistes et trains), des buvards, des protèges cahier ... et il y a même des pendules, montres et horloges pour nous rappeler que le temps passe et qu'il est temps de vous dévoiler ces objets !

Lors du Tour de France le Trophée Pelforth a donné lieu à la production d'une nombreuse création.

Associer la bière à des événements sportifs fut une stratégie de communication efficace, on trouve ainsi des coupes et trophées Pelforth. 



Le bureau de Jean Deflandre était orné de plusieurs pélicans, dont ce trophée Pelforth



Déjà du temps de la brasserie de Mons, ces deux visières étaient distribuées à l'occasion d'événement sportif.




Il y aura aussi des chapeaux en papier, ces couvre chefs très appréciés pour se protéger du soleil lors des événements sportifs, comme le Tour de France cycliste, constituaient une magnifique publicité très visible et à moindre frais.



Drapeaux et fanions sont aussi distribués à l'occasion de différentes manifestations.


Fidéliser le client faisait aussi partie d'une démarche commerciale payante. Certains objets pouvaient être obtenus avec des points. Comme par exemple les tasses, assiettes, plats ronds et creux, saladiers et saucières ci-dessous.









Ces assiettes des bières Pélican sont en faïence. Ces objets étaient obtenu avec des points de fidélité d'achat de bières Pélican. On pouvait ainsi au fil du temps se constituer un service complet.




Estampillée couleur or " Moulin des Loups à Orchies " en France et " Bières Pélican ". Le logo Pélican au centre est entouré de motifs fleuris et d'un liseré rouge. Il existe des assiettes creuses et plates de 23 cm de diamètre et des bols.














Avec ces assiettes il faut des couverts marqués avec le logo du Pélican ... et pourquoi pas des serviettes en papier.




La Brasserie de Mons-en-Barœul avait de son côté sortie une série d'assiettes en tôle.




En 2012 le symbole du pélican est réapparu sur des articles de vaisselle, comme des bols.


Un set de table s'impose


On pouvait aussi acquérir des torchons, des serviettes, des portes serviettes et des nappes ...






... ou même une éponge pour nettoyer cette vaisselle  !
... et des serviettes de bains


Et pourquoi pas faire une collection de buvards, de protèges cahier et de véhicules miniatures.





Dans le domaine de la miniature celui des trains a également été l'occasion de reprendre la marque avec de nombreux wagons à l'enseigne Pelforth ou Pélican




Avec les buvards les écoliers pouvaient emmener des protèges cahier, il est difficile d'imaginer une telle publicité indirecte à l'heure actuelle.




Même la bande dessinée a été utilisée comme support publicitaire. La série des Maîtres de l'Orge a connu une édition spéciale pour ces deux premiers tomes.


Cette étiquette était destinée aux boîtes d'allumettes










Les vêtements marqués le sont souvent à l'occasion d'un événement. Il sont utilisés par les membres du staff, mais parfois il s'agit d'objets distribués ou vendus.










Il y a aussi des chapeaux et des ceintures



En plus du chapeau, il y a aussi les lunettes pour se protéger du soleil


Comment emporter tout ce matériel ? Bien entendu il y a des sacs, serviettes, poches et pochettes !






Si vous avez peur d'oublier quelque chose il y a le stylo pour noter sur un petit carnet !


Et pour vous détendre avant de partir, vous pouvez écouter " Cette brune ne compte pas pour des prunes " devant une bonne bière bien entendue ...



Ou une cassette de jazz ...


Ou cet autre disque




et pourquoi pas quelques pas sur la danse du Pélican, un air de fox trot à l'origine du nom de la brasserie





Mais attention à ne pas laisser passer l'heure. Vous avez le choix entre plusieurs modèles dont celui-ci datant de 1922 et qui était distribué aux représentants.









Moins moderne pour mesurer le temps ... celui de boire une bonne bière, il y a ce sablier




Ces montres vous éviteront d'oublier l'heure de limite de votre stationnement indiqué sur le disque lui aussi à la marque de ce breuvage.


Le temps s'écoule, mais il nous reste quelques calendriers pour remonter dans le passé. Tout d'abord ce calendrier de 1941.


Ce calendrier, avec un publicité, d'après Jean Desaleux, pour la Pelforth 43 et la Pilsania de la Brasserie du Pélican, souhaite une Bonne Année 1959.



Ces deux calendriers publiés en 1961 et 1962 sont à la gloire de la Pelforth 43 Extra Scotch et de la Pélican Pils.
Ce calendrier daté de 1988 a été édité au Portugal
Le calendrier Pélican, due à Sylvie Robin et édité en 1963, vante la Pelforth 43,  sur le thème du vitrail. Il comporte un tableau par trimestre :
1 - Des différentes étapes de la fabrication
2 - De l'utilité de la bière dans les loisirs
3 - De l'utilité de la bière dans les études
4 - De l'utilité de la bière à table


Un autre calendrier de l'année 1967


Parmi les documents administratifs on découvre plusieurs papiers à entête avec l'évolution du logo.