De la Brasserie Coopérative de Mons à Heineken

Heineken, 2ème brasseur mondial, 1er en Europe, qui possède 115 brasseries dans le monde, est installé sur la zone industrielle de la Pilaterie dans la rue du houblon, bien nommée, à Mons-en-Barœul près de Lille. Ce sont 132 références de bière qui sortent de cette usine gigantesque qui s'étale sur 24 hectares avec une capacité de production de 3,5 millions d'hectolitres par an. Cette brasserie est la suite d'une longue tradition locale car il y avait plusieurs brasseries à Mons. Il reste cette seule brasserie qui était au départ la Brasserie de Léon Delattre fondée en 1881, puis poursuivie par la famille Waymel devenue Brasserie Coopérative de Mons-en-Barœul le 31 décembre 1903, puis la Brasserie Pélican (elle même créée en 1921 à Lille par 3 familles de brasseurs : Les Bonduel, les Boucquey et les Deflandre) productrice des bières Pelforth. En 1972 la brasserie est rebaptisée, prenant le nom de la bière Pelforth, lancée en 1937. La Brasserie Pelforth fusionne avec de nombreuses brasseries dont la Brasserie Carlier de Coudekerque-Branche (près de Dunkerque) et devient Pelforth SA. Vers 1980, les Brasseries et Glacières d'Indochine (devenues Brasseries et Glacières Internationales) par l'intermédiaire de leur filiale Union de Brasserie prennent la majorité du capital, puis par la suite s'associe avec Heineken France pour former la Société Générale de Brasseries (SOGEBRA) qui deviendra en 1986 la Française de Brasserie (FRABRA). Jusqu'en 1987 le siège social est situé rue Delphin-Petit à Lille. En 1993 la Française de Brasserie (FRABRA) devient Brasseries Heineken avec 3 sites de production à Marseille, Schiltigheim et Mons-en-Barœul.

Plaques

Les plaques de la Brasserie Coopérative de Mons-en-Barœul


Cette très ancienne plaque émaillée publicitaire pour les bières de la Coopérative de Mons-en-Barœul a la particularité d'être double face, ce qui permettait de la fixer perpendiculairement au mur © Collection personnelle

Il existe d'autres modèles simple face, avec des variantes dans les dessins et l'intitulé. A noter la disparition de la mention Coopérative avec la bouteille de Bière Bock Cristal.



Cette plaque existe en simple et double face, avec la mention de la fabrique : Art France Luynes

Il existe aussi une plaque en tôle à la gloire de la Bock Royal, qui titrait 5°5, et qui était fabriquée par la Brasserie Coopérative de Mons-en-Barœul.








Les plaques Pilsania émaillées

La bière Pilsania figure sur quatre plaques émaillées. L'une qualifie cette bière de Bière Européenne. Une autre de Bière Grand Luxe, une troisième également de Bière Grand Luxe Super Export (brassée en France pour l'exportation) et une quatrième d'Impératrice des Bières. Le logo du pélican qui est utilisé pour la première plaque n'est pas le premier exemplaire connu comme nous le verrons juste après.






Les plaques Pélican

La plaque ci-dessous de la Société d'émaillerie alsacienne reprend le logo le plus ancien connu du pélican, celui qui comporte quatre doigts, à sa patte antérieure. Il s'agit de la partie centrale d'une plaque, on connaît cinq plaques complètes. Deux sur fond jaune (avec le pélican tourné soit vers la droite, soit vers la gauche), une troisième sur fond blanc, une quatrième sur fond gris avec le pélican dans un cadre de couleur verte. La mention Bières du Pélican figure en bas de  ces trois plaques avec le mot Pélican souligné en rouge sur trois de ces plaques et en vert sur la quatrième. Sur une cinquième plaque le pélican est sur un écusson, avec la mention des bières commercialisées : Bock, Super blonde et brune, Export. © Collection personnelle.








Juste ensuite sont apparues des plaques, toujours fabriquées par la même Société d'émaillerie alsacienne, avec le pélican qui ne possède plus que trois doigts à sa patte avant (plaque de droite photo ci-dessous). 


On connaît onze plaques de cette série. La plaque ci-dessous est double face, les pélicans sont inversés entre les deux côtés. La fixation latérale n'est pas représentée sur la photo. © Collection personnelle.


Une très belle plaque émaillée, très recherchée, représente ce même pélican sur une bouteille de bière. © Collection personnelle. Plaque retrouvée en Autriche !


Cyril Bourgade, un visiteur de ce site a trouvé à Roubaix cette même plaque avec bizarrement un logo plus moderne collé sur le pélican (ci-dessous).


Les huit autres plaques émaillées ci-dessous représentent également le pélican à trois doigts. Sur deux de ces plaques on retrouve le mot pélican souligné en rouge. 



Quatre autres ne comporte que la simple mention Bières Pélican, avec la disparition de l'article. Parmi ces quatre, l'une comporte le mot Bières écrit en italiques et l'autre le mot Pélican écrit en caractères modernisés. 






Deux autres sont encore plus simplifiée avec seulement la mention Pélican, mais apparaît pour la première fois le texte : La grande bière française. © Collection personnelle.



Une dernière, ci-dessous, est complètement simplifiée puisque seul le logo du pélican y figure


La même plaque existe avec le pélican à 3 doigts (ci-dessus) 
et 4 doigts (ci-dessous)


L'illustration d'Omer Boucquey " Toute la famille en boit " a été reproduite sur une plaque en tôle.



La plaque émaillée Pelforth " 43 " existe en quatre variantes au niveau du texte : la bière SCOTCH première, BIERE SCOTCH PREMIERE, bière SCOTCH première et EXTRA SCOTCH. Il existe des plaques entourées de blanc ou de rouge.
© Collection personnelle.







Dans les années 50, André Roland a réalisé ce dessin qui a été repris sur une plaque émaillée et sur une plaque en tôle. 
Sa signature ne figure que sur la plaque en tôle.



Des plaques plus récente reprennent un logo du pélican plus moderne. Voir l'article sur l'évolution du logo ici.




La plaque ci-dessus a été fabriquée par la société Plastemal à Nivelles en Belgique.



La plaque ci-dessous a été conçue par la société IDSP en Belgique, le pélican y figure dans une version encore plus moderne.




Abordons maintenant les plaques longitudinales de la brasserie Pelforth Pélican.

Les plaques longitudinales peuvent être émaillées ou en tôle peinte.





Ci-dessus le pochoir qui était utilisé pour fabriquer la plaque émaillée ci-dessous.







Cette plaque en tôle peinte ci-dessus et ci-dessous est illustrée sur ses deux faces, elle se trouvait au dessus d'un range vélo. Merci à Christophe Rohart pour ces explications.







Cette plaque mesure 80 cm de long


Les plaques de propreté

Une plaque étonnante est cette plaque de propreté.


Les plaques glacoïdes









Les plaques en tôle

A la différence des plaques émaillées destinées à être apposées à l'extérieur, il existe des plaques en tôle, de dimensions plus petites, réservées pour la publicité à l'intérieur des établissements.

La Pelforth 43 est à l'honneur avec cette Reine des Brunes

Plaque en tôle à la gloire de la Pelforth 43, Reine des Brunes. Déjà l'idée de la fraîcheur et de détente avec cette image d'une belle brune sur la plage, en bord de mer.

La Pélican Pils a bénéficié d'une campagne publicitaire avec cette illustration reproduite sur plusieurs types de support, dont les plaques en tôle.

La Pélican Pils dans son verre, est entourée de fromages

De même L'India Pale Ale de Pélican, Old Strong Ale, que l'on voit ici servie dans son verre authentique.

Plaque en tôle de la bière Pélican, India Pale Ale, Old Strong Ale
Plaque publicitaire en tôle pour la Pelforth Pale Perfection
La même plaque avec la mention Beer of Distinction



Cette plaque, à la gloire de la bière Pilsania des Brasseries Pélican, reprend un dessin de OKley, avec l'égérie de l'époque qu'était Brigitte Bardot.



Dans les années 50, André Roland a réalisé ce dessin qui a été repris sur une plaque émaillée et sur une plaque en tôle. 
Sa signature ne figure que sur la plaque en tôle.



Sur cette plaque publicitaire en tôle pour la Pelforth 43,  on découvre un joueur de football avec une fleur de Lys en insigne, qui était le signe distinctif du club de Lille, le Losc ou Lille Olympic Sporting Club .. . et qui paradoxalement était la marque de la bière Excelsior ! Voir les explications ici.


La plaque en tôle ci-dessous, de 30 x 40 cm, qui date des années 70, est due au l'illustrateur Francis Wibaux, dont on voit la signature en haut à droite. Le dessin était reproduit au pochoir.


Les plaques en tôle, non émaillée, sont bien plus récentes. Celle, ci dessous, en tôle emboutie avec les lettres en relief reprend le modèle plus ancien représenté ci-dessus. Cette plaque existe aussi en plastique.


Les plaques en tôle se sont multipliées à partir des années 2000, surtout en raison d'un coût de fabrication nettement moins élevé.









Une plaque métallique apparue en 2014, renoue avec les origines de la Pelforth. Le marché de la bière ayant évolué, on renoue avec des notions de terroir. Depuis l'essor des micro-brasseries et des bières artisanales, le régionalisme redevient une valeur sûre. Ainsi on découvre que la Pelforth est brassée à Mons-en-Barœul.


Terminons les plaques métalliques, par un clin d'œil, avec cette plaque de la caravane Pelforth du Tour de France 1987.




Les plaques cartonnées