De la Brasserie Coopérative de Mons à Heineken

Heineken, 2ème brasseur mondial, 1er en Europe, qui possède 115 brasseries dans le monde, est installé sur la zone industrielle de la Pilaterie dans la rue du houblon, bien nommée, à Mons-en-Barœul près de Lille. Ce sont 132 références de bière qui sortent de cette usine gigantesque qui s'étale sur 24 hectares avec une capacité de production de 3,5 millions d'hectolitres par an. Cette brasserie est la suite d'une longue tradition locale car il y avait plusieurs brasseries à Mons. Il reste cette seule brasserie qui était au départ la Brasserie de Léon Delattre fondée en 1881, puis poursuivie par la famille Waymel devenue Brasserie Coopérative de Mons-en-Barœul le 31 décembre 1903, puis la Brasserie Pélican (elle même créée en 1921 à Lille par 3 familles de brasseurs : Les Bonduel, les Boucquey et les Deflandre) productrice des bières Pelforth. En 1972 la brasserie est rebaptisée, prenant le nom de la bière Pelforth, lancée en 1937. La Brasserie Pelforth fusionne avec de nombreuses brasseries dont la Brasserie Carlier de Coudekerque-Branche (près de Dunkerque) et devient Pelforth SA. Vers 1980, les Brasseries et Glacières d'Indochine (devenues Brasseries et Glacières Internationales) par l'intermédiaire de leur filiale Union de Brasserie prennent la majorité du capital, puis par la suite s'associe avec Heineken France pour former la Société Générale de Brasseries (SOGEBRA) qui deviendra en 1986 la Française de Brasserie (FRABRA). Jusqu'en 1987 le siège social est situé rue Delphin-Petit à Lille. En 1993 la Française de Brasserie (FRABRA) devient Brasseries Heineken avec 3 sites de production à Marseille, Schiltigheim et Mons-en-Barœul.

Heineken France ambitionne de devenir le brasseur le plus vert en France


Heineken France : Une ambition forte, devenir le brasseur le plus « vert » en France
Heineken France ambitionne de devenir le brasseur le plus vert en France, expliquez-nous cette ambition ?
Heineken France, avec ses filiales Heineken Entreprise et France Boissons, a confirmé son leadership valeur en 2011 avec un chiffre d’affaires de 1,77 milliard d’euros. Ce succès est le fruit d’une stratégie à long terme de valorisation de nos marques premium avec Heineken, Desperados, Pelforth et Affligem, mais aussi d’une stratégie d’innovation et d’exigence de la qualité. En tant que leader économique, le Groupe Heineken a l'ambition de devenir le leader responsable du marché français en développant la démarche de développement durable du Groupe Heineken International.
Comment Heineken France intègre-t-elle la Responsabilité Sociétale dans sa stratégie de développement ?
Le développement durable est placé au cœur de la stratégie de l'entreprise. Il fait désormais partie intégrante des décisions de l'entreprise. Que ce soit à propos de la consommation responsable de nos produits ou en matière d’investissement, d'achat, d'innovation, la dimension développement durable est systématiquement intégrée au process de décision. Chaque trimestre, les dirigeants partagent un point d'avancement sur les réalisations et l'atteinte des objectifs développements durables. Une fois par an le comité exécutif rencontre le comité développement durable pour partager le bilan de l'année et déterminer les orientations futures.
Quels sont vos engagements en matière de développement durable ?
A tout les stades de son activité Heineken agit en partenariat avec ses fournisseurs, collaborateurs, clients et consommateurs, pour développer et pérenniser son activité dans le respect de l'environnement, des hommes et de la société en général. Cela se traduit en France par 3 engagements fondamentaux : - Améliorer en réduisant l’impact environnemental de notre activité et de nos produits - Impliquer en mobilisant nos collaborateurs et nos partenaires sur la voie du développement durable - Dialoguer avec nos parties prenantes pour encourager les comportements de consommation responsable
Quelle est l’implication de la brasserie de Mons-en-Barœul ?
La brasserie de Mons-en-Barœul, le plus important de trois sites de production de Heineken Entreprise, produit aujourd'hui plus de 132 références, intégrant toutes les marques du groupe dont l'emblématique Pelforth et les autres marques stratégiques du groupe. Elle est également garante de la production des dernières innovations telles que la Pelforth 3 malts ou la desperados Fuego.
Comment se concrétise votre politique environnementale sur le site de Mons-en-Barœul ?
La brasserie de Mons-en-Baroeul est au cœur du dispositif. Le site a enregistré une diminution de 9 % des consommations d’eau, de 6,7 % des énergies et la valorisation des déchets atteint aujourd’hui les 100 %. En 2011, nous avons finalisé le projet de réduction d’ammoniac, passant de 30 tonnes à 1 425 tonnes. Enfin l’installation d’une nouvelle chaudière dont la capacité d’utilisation de biogaz peut atteindre jusqu’à 25 %, permet de réduire l’impact énergétique. Le Développement Durable est au cœur de notre activité, nous en faisons une condition essentielle de notre avenir.