De la Brasserie Coopérative de Mons à Heineken

Heineken, 2ème brasseur mondial, 1er en Europe, qui possède 115 brasseries dans le monde, est installé sur la zone industrielle de la Pilaterie dans la rue du houblon, bien nommée, à Mons-en-Barœul près de Lille. Ce sont 132 références de bière qui sortent de cette usine gigantesque qui s'étale sur 24 hectares avec une capacité de production de 3,5 millions d'hectolitres par an. Cette brasserie est la suite d'une longue tradition locale car il y avait plusieurs brasseries à Mons. Il reste cette seule brasserie qui était au départ la Brasserie de Léon Delattre fondée en 1881, puis poursuivie par la famille Waymel devenue Brasserie Coopérative de Mons-en-Barœul le 31 décembre 1903, puis la Brasserie Pélican (elle même créée en 1921 à Lille par 3 familles de brasseurs : Les Bonduel, les Boucquey et les Deflandre) productrice des bières Pelforth. En 1972 la brasserie est rebaptisée, prenant le nom de la bière Pelforth, lancée en 1937. La Brasserie Pelforth fusionne avec de nombreuses brasseries dont la Brasserie Carlier de Coudekerque-Branche (près de Dunkerque) et devient Pelforth SA. Vers 1980, les Brasseries et Glacières d'Indochine (devenues Brasseries et Glacières Internationales) par l'intermédiaire de leur filiale Union de Brasserie prennent la majorité du capital, puis par la suite s'associe avec Heineken France pour former la Société Générale de Brasseries (SOGEBRA) qui deviendra en 1986 la Française de Brasserie (FRABRA). Jusqu'en 1987 le siège social est situé rue Delphin-Petit à Lille. En 1993 la Française de Brasserie (FRABRA) devient Brasseries Heineken avec 3 sites de production à Marseille, Schiltigheim et Mons-en-Barœul.

Le pélican a perdu son beau plumage à la braderie de Lille en 2014


N'essayer surtout pas de demander une Pelforth brune dans un établissement qui s'appelle un club Pélican ! Voici l'expérience vécue du webmaster de ce site à la braderie de Lille le samedi 6 septembre 2014.
Après avoir cherché vainement la fameuse guinguette, je tombe par chance sur un journal gratuit dont une publicité donne enfin l'adresse de cette manifestation. Cette année c'est vraiment confidentiel, il faut dénicher le club Pélican place du concert. Arrivé sur place point de guinguette, mais une terrasse semblable à ses voisines. Rien à voir avec les années précédentes ... serions nous en pleine modération !
Et voici ce que l'on vous apporte en lieu et place d'une Pelforth brune ...



Une Chimay servie qui plus est dans un gobelet plastique. Horreur !!

Il semble de plus en plus difficile pour le consommateur de comprendre quelque chose à la stratégie marketing du groupe Heineken. D'un côté on vous vante le retour aux vrais valeurs et à la tradition, avec quelquefois des campagnes publicitaires à la limite choquantes ... mais sur le terrain c'est vraiment très différent.

Voir une pub qui a beaucoup choqué l'année des 70 ans du débarquement

Le pélican en est tout déplumé et pour longtemps.